Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/05/2008

Méhémet Ali (Mohamad, Muhamad ou Mohamed)

Pourquoi un post au sujet de ce Pacha un premier mai ?

Parce que le 01 mai 1811 marque un tournant essentiel dans l'histoire de l'Egypte moderne.

C'est en effet ce jour là que Méhémet Ali fait assassiner au pied de la citadelle 450 chefs militaires mamelouks, mettant ainsi fin à leur présence en Egypte depuis plus de cinq siècles.

Ce jeune officier d'origine albanaise était arrivé en Egypte en 1798 avec l'armée du Sultan de La Porte (Constantinople), afin de secourir les fameux mamelouks en prise avec l'armée française dirigée par Bonaparte.

Après la défaite et le départ des français, il sera nommé par le Sultan gouverneur (Pacha) de l' Egypte.

En 44 ans de règne (de 1805 à 1848) il va refonder l'Egypte et faire naître une "Nation".

Avec l'aide de certains français restés à ses côtés, il va moderniser le pays et , en quelque sorte l'égyptianiser, se dégageant petit à petit de l'étau ottoman.

C'est le temps des grandes réforme : Refonte de la carte administrative :  Création de provinces, de départements et de ministères ;  Réforme hydrolique : Il fait construire des barrages, creuser des canaux (il sera l'un des premier à concretiser l'idée du canal de Suez) ; Il introduit de nouvelles cultures (lin, oliviers) ; Des écoles autres que coraniques sont créees ; Les rues portent désormais des noms et les immeubles des numéros, etc...

-

Hebergeur d'images
(Détail du tombeau en marbre blanc de Méhémet Ali dans sa mosquée éponyme de la Citadelle)
(novembre 2004)

Tout n'est évidemment pas si rose car le pays, mené d'une main de fer, est aussi largement étatisé (Le Pacha possède presque toutes les terres d'Egypte!). De plus il a, comme tout satrape des envies de conquête : Ses armées iront jusqu'au Nord titiller Constantinople et s'empareront en passant de la Syrie et de la Palestine. Au Sud, il envahira le Soudan et developpera sa capitale, Khartoum.

Cette période sera néanmoins faste et créatrice de richesse. Elle permettra au peuple Egyptien de s'ériger en une nation et se préparer ainsi aux grands bouleversements du XXème siècle. 

Destitué en 1848, il mourra l'année suivante. Ses descandants gouverneront l'Egypte jusqu'en 1951 où le roi FouadI sera destitué par les Officiers Libres menés par Nasser.

(Le dernier roi d'Egypte sera en fait son fils FouadII qui règnera de 1952 à 1953 (à l'âge d'un an !!!) avant l'abolition définitive de la monarchie. Celui-ci vit actuellement entre Paris et Genève).

(histoire concise de la vie de Méhémet Ali) 

(Liste des souverains d'Egypte de Narmer (-3100) à Moubarak) 

11/02/2008

Les pharaons mangent du Lion : Scènes de liesse

Je me suis dépéché de rentrer du boulot ; Dix minutes avant la fin du match !

Les "Pharaons" égyptiens allaient probablement gagner et ce serait alors un monstrueux bordel au Caire : Je suis donc arrivé à la maison quelques courtes minutes avant la fin de la partie !

Les "Pharaons" ont finalement battu les "Lions indomptables" du Cameroun...

Hebergeur d'images
(dimanche 10 février 2008)

Après, seulement, je suis sorti (à pied!) dans les rues pour me charger d'ondes positives...

10/02/2008

Le parc Al-Azhar (2) : L'enceinte ayyoubide

38f9e179d03a064fa06a13222cb5009c.jpgBien avant de commencer les travaux du parc, on apercevait au ras du sol de la butte les crénelages d'un mur. Il s'agissait de toute évidence de l'enceinte orientale du vieux Caire Médiéval.

Les ayyoubides, dynastie coincée entre d'autres plus connues (Abbassides, toulounides et fatimides avant, et mameloukes après) ont règnés moins de 100 ans. C'est le fondateur de cette dynastie, le célèbre Saladin, qui, à partir de 1175, décida la construction de la citadelle (actuelle) ainsi que de 20 km de fortifications pour protèger sa ville.

Hebergeur d'images

88229b7580f6bfb2c3d71791995662cb.jpgC'est une large portion de ce mur qui a été redécouverte depuis : 1500 mètres de long et plus de dix tours défensives ! L'ensemble est restauré avec soin par des artisans dont certains ont été formés pour l'occasion.

Cette restauration s'inscrit également dans un plus vaste projet de developpement du quartier Darb Al-Ahmar qui borde les remparts : Plusieurs immeubles sont restaurés chaque année et de nombreuses écoles et centres de formation ont été créés...

Hebergeur d'images
0975989fba041343beb3872e97ae99de.jpg
(Parc Al-Ahzar, samedi 3 février 2008)

Le Trust Aga Khan pour la Culture, Le Caire (PDF)

Histoire du Caire sur wikipedia

Article sur babel-med

07/02/2008

Le parc Al-Azhar (1)

1b4d21aefd3627866660f22edacf7e47.jpgC'est en avril 2005, juste un mois après son inauguration officielle par l'Aga Khan , que j'ai eu le bonheur de découvrir le parc Al-Azhar.

Il a fallu plus de 20 ans pour que ce projet hors du commun voit le jour.

Il est généralement admis qu'il n'était dévolu jusqu'alors que 30cm² d'espace vert par cairote, sois l'empreinte d'un seul pas ! C'est dire que la création de ce parc se révèlait vital pour la capitale.

Le choix se porta sur un tumulus de 30 hectares, composé de détritus accumulés pendant plus de 5 siècles, situé entre le vieux caire et la Cité des Morts : La butte Al Darassa.

Hebergeur d'images

 (avril 2005)

20 années ont été nécessaires pour réaliser ce gigantesque chantier. 3 réserves d'eau ont été créées dans les sous-sols (3 cuves de 80 m X 14 m qui équivalent à plus de 200 millions de litres d'eau !!!!)

Hebergeur d'images
(avril 2005)

C'est donc devenu le "poumon vert" du Caire.

Cette "photo montage" de mon cru vous démontre aisément qu'il en aurait fallu au moins 2 comme celui-ci pour que ce fut vraiment le cas :)

 
Hebergeur d'images 

05/02/2008

Eau parc...

Hebergeur d'images

(samedi 02 février 2008)

Hebergeur d'images

17/01/2008

Le Musée des céramiques islamiques

5d56a98548337e9c6fe1ed9ac0875690.jpgC'est un petit palais construit en 1933 par le prince Amr Ibrahim (petit fils de Méhémet Ali) qui abrite le musée des céramiques islamiques. L'architecture du bâtiment est "orientale", faite d'un mélange de style turc, marocain et andalou. Les murs et les plafonds sont entièrement recouvert de stucs ou de faïence, ponctués par d'immenses cheminées de forme conique (également en faïence, aux motifs floraux à dominante bleue et verte).

A l'étage, on peut apercevoir une salle de bain du palais, toute en marbre blanc avec une baignoire encastrée dans le sol, typique de cette époque.

Hebergeur d'images
(Palais du prince Amr Ibrahin, 15 janvier 2007)

La collection ravira les amateurs éclairés :) Les autres visiteurs trouveront cela un peu redondant. La présentation est l'éclairage sont de qualité, mais les indications réduites au minimum : Provenance et datation. Aucune explication plus thématique ne vient enrichir cette exposition.

J'ai bien aimé la salle "fatimide" (ancienne salle à manger) qui présente un ensemble de céramiques du XIéme siècle fabriquée en Egypte, dont les couleurs dominante sont l'écru et le marron glaçé, parfois relevé d'un peu d'or satiné.

Hebergeur d'images
(Salle de la collection d'époque fatimide)

Une autre salle offre une surprenante collection très colorées d'assiettes provenant d'Iznik (Turquie) 

(site Internet du musée)

15/01/2008

Ma bulle

Cela faisait quatre jours que je n'étais pas sorti de l'appart, si ce n'est pour aller chercher à pied quelques courses vitales : victuailles ou cigarettes !

C'est que je m'y sens trop bien dans cet appart. Ou plutôt devrais-je dire que partout ailleurs m'insupporte à présent et que cette bulle deviens mon seul vrai refuge.

Quand je suis arrivé il y a 40 mois de cela maintenant, nombre de mes amis expats m'avaient prévenu : Trois ans en Egypte c'est bien. Plus, c'est moins évident...

J'en suis là à présent et quand prendre la décision d'aller visiter un petit musée à Zamalek m'oblige à trouver au fond de moi des réserves de volonté insoupçonnées, ça en devient inquiétant.

Arrivé à Zamalek, j'ai dû faire 2 fois le tour du quartier avant de trouver une place de parking. A l'entrée du musée, comme à l'habitude, je dois me battre au guichet pour obtenir (par principe) un prix d'entrée "résident" alors que je m'attendais à une entrée libre !!!. J'y parviens après 15mn de palabre. Le petit musée est vide, mais ça j'ai l'habitude. Je serai probablement le seul visiteur de la journée ! Pour garder un petit souvenir (ainsi que pour illustrer mon futur post), je décide alors de prendre une photo du lieu (sans flash évidemment) quant un responsable me saute dessus pour me dire que c'est interdit. Je lui rétorque que sur le site Internet du musée il est indiqué que c'est possible et que l'entrée devrait être gratuite.  Il me répond que cela ne l'est plus à présent, les règles ayant changé dernièrement !

(Extrait des infos sur le site Internet du Musée)

Prix

Entrée Libre

Horaires de visite 

Le musée est ouvert à la visite tous les jours de la semaine de 9h30 à 13h30  et  de 17h30 à 22h

Photographie

La Photographie est permise mais sans flash

 

Après 40 mn à déambuler au milieu des céramiques, talonné par mon gardien soupçonneux qui maintenant ne me lache plus, je décide de sortir du petit palais (ayant cherché en vain un livre ou une brochure) et d'aller faire un tour à pied dans Zamalek.

Mon appareil photo à la main, je m'engage dans un dédale de petites rues. Tout le monde me regarde comme un terroriste qui prépare un mauvais coup, les photos pouvant servir au repérage. Vu la concentration d'Ambassades, de Résidences, d'apparts de diplomates ou d'écoles pour "foreigners" dans le coin, ajouté aux voies totalement bloquées, signe d'une sécurité maximum, je n'ai même plus l'envie de prendre des clichés...

Je m'en retourne à ma voiture, manquant plusieurs fois de me faire renverser, obligé que je suis de marcher au beau milieu de la rue, les trottoirs étant comme presque partout impraticables.

Le parcours du retour, pourtant bref, finira de m'achever. Partout  la connerie l'incivilité des conducteurs fait rage et les klaxons stridents et inutiles m'oblige en cette belle journée à fermer les fenêtres...

Encore deux tours de mon quartiers, pour à nouveau trouver une place de parking, et me voici enfin de retour dans ma bulle, pas vraiment enchanté par cette courte expédition.

22/12/2007

Pauvreté ordinaire

296660d5e7a1636f2980f302708466c2.jpgEdifiant micro-trottoir dans le journal Al Ahram hebdo (ICI).

D'humbles gens, dont les revenus oscillent entre rien (mendiant) et 250 euros (pour le plus privilégié, professeur d'université!), nous confient à quel rythme ils consomment de la viande.

On se rend vite compte que le micro-trottoir a en Egypte ses limites, car ce n'est bien sûr que la partie la plus pauvre de la population qui est en mesure de répondre à ces questions. Les plus aisés quand à eux ne se déplacent qu'en voitures particulières (ou tout au moins en taxi) et ne peuvent donc pas être "inquiétés"... (à quand le micro-gondole chez Carrouf ?)

Hebergeur d'images
(Le Caire, novembre 2007)

Allez jeter aussi un oeil à cet autre article (ICI) qui nous explique qu'un cinquième de la dépense publique sont des subventions (dont 80%, soit près de 6 milliards d'euros, sont uniquement consacrés à contenir les cours du pain et des produits pétroliers).

Ces subventions handicapent évidemment le budget de l'état mais évitent à des millions d'égyptiens de tomber définitivement dans le dénuement le plus total...

19/12/2007

Mon Aïd El Khébir ou Grand Baïram

Hebergeur d'images
(Empreintes de sang, Aïd de janvier 2007)

Je me suis réveillé tôt, ...trop tôt.

"L'appel" à la seconde prière (vers 6h30) n'en finissait pas. J'entendais d'incongrus va-et-vient dans la rue à cette heure matinale. Ce début de journée n'était pas habituel...

Je me suis levé.

Aujourd'hui, c'est l'Aïd El Khébir, probablement la fête la plus importante de l'Islam. Les musulmans du monde entier vont sacrifier aujourd'hui des millions d'animaux (principalement des moutons, mais aussi des vaches, des chamaux, etc...)

La tradition veut que l'animal soit égorgé la tête en direction de la Mecque. Cela se passe à l'abattoir, chez le boucher, dans la rue, au fond d'une cour, dans un appartement ou au milieu des champs, c'est selon. L'animal s'en moque. Enfin je veux dire de l'endroit. Car quant à la manière, tous ne sont pas de la fête !

Ce sacrifice est en souvenir d'Abraham. Dieu lui avait ordonné de tuer son propre fils, Ismaël. Abraham était à deux doigts de le faire, quand Dieu se ravisa, satisfait d'être aussi largement obéi...

Le sacrifice n'est pourtant pas nouveau. Et toutes les civilisations anciennes (dont celles des égyptiens, des précolombiens mais également des peuples sémites, dont les Arabes) nous ont offert leur lot de tueries sacrificielles : Epouses, vierges, enfants, première descendance (fille ou garçon), prisonniers de guerre, animaux, etc...

Je n'aime pas le sacrifice, pas plus que la corrida ou le vaudou avec des poulets. Je n'aime pas la violence ni le sang versé. Je n'aime donc pas l'Aïd. Et ceci sans polémique confessionnelle.

Des tapis sont installés sur le trottoir, en bas de l'immeuble, comme pour la grande prière de la mi-journée du vendredi. Une prière collective à lieu,. C'est  la première fois que je vois, depuis mon balcon, des femmes prier, à quelques mètres des hommes. La prière se termine, la foule se disperse.

J'entends un bêlement. Je retourne au balcon. Un mouton est dans le coffre d'une voiture. C'est son dernier voyage. La voiture s'en va. Le calme revient.

Je suis, je le crois, dans un quartier qui sera épargné par de saignantes images.

Je retourne finir ma nuit...

(Tout le monde sera sur son 31 aujourd'hui. Les familles se réuniront. Il y aura des cadeaux et des jeux. La viande sera en grande partie redistribuée aux plus pauvres...)

Mohamed égorgera son premier mouton...

L'Aïd de l'an dernier vu par Thomas

07/11/2007

Les îles sont de petits continents en abrégé (Bernadin de Saint-Pierre)

C'est encore une île paisible entre Giza et Maadi. Un peu irréelle et décalée...

Hebergeur d'images
(Photo de Yann, novembre 2004)

Depuis trois ans, je me demandais comment ce petit bout de terre, ce petit paradis, coincé au beau milieu de la mégalopole tentaculaire, avait pu échapper au féroce appétit des promoteurs !!!

Les mois sont désormais comptés semble t'il pour l'ïle Qorsaya... (www)

06/11/2007

Fatwa de la paille de riz

7271c0ec7eaaf0f670055d28b1d393e8.jpgLe gros et naze nuage qui couvre régulièrement le ciel automnal du Caire est dû en grande partie au brûlage annuel des pailles de riz dans l'ensemble du delta !!!

Un décret religieux musulman, une Fatwa, vient d'être émis en Egypte pour interdire aux paysans de brûler leurs pailles de riz !!!  (www) 

"Le Coran interdit de tels actes qui sont considérés comme une nuisance pour la société"

(la pollution au Caire est en ce moment 10 fois plus importante que ce qui est accepté par l'OMS !!!)

A quand une fatwa pour  inciter les gens à être à l'heure ou conduire plus respectueusement ?

08/10/2007

L'Egypte de nouveau en bonne place

2336aa9ed27720bd84e69815a5027cf2.jpgD'après une étude du ministère (égyptien) du Developpement administratif, 76% des employés de la fonction publique perçoivent des dessous-de-table dans l'exercice de leur fonction. Cela représente la bagatelle de 3,5 millions de fonctionnaires véreux.

Dans cette étude, l'Egypte arrive en deuxième position des pays du moyen-orient, juste derrière le Liban. 

Il faut néanmoins admettre qu'un grand nombre de fonctionnaires, devant l'incurie du système et leur salaire miséreux (quand il le touche en temps et en heure) n'ont que ce moyen pour arrondir les fins de mois et faire décemment vivre leur famille... 

C'est tout le système qui est à revoir.

Voir l'article Al-Ahram hebdo

29/09/2007

L'Egypte, premier pays réformateur

Bon d'accord, il ne s'agit pas là de démocratie ou de liberté de la presse !!!

Hebergeur d'images

Doing Business, un des outils de la Banque Mondiale qui classe depuis quelques années les pays en fonction de la facilité (ou la difficulté) d'y investir à décidé que c'est l'Egypte qui avait  le plus réformé son système pour l'année 2007.

Les retombées pour les pauvres attendront encore un peu et l'Egypte reste tout de même, malgré ce bel effort, 128ème sur 178 au classement mondial...

 - Classement Doing Business

 - Article sur Webmanagercenter

09/08/2007

El Mojito

Mojito, c'est le nom d'un cocktail (rhum cubain, citron vert, menthe fraîche écrasée, eau gazeuse et glace pilée) mais aussi du roof bar qui se trouve au 12 étage de cet hôtel du centre ville d'où l'on peut admirer de longue heures la cohue en contre-bas...

C'était aussi l'occasion de dire un dernier au-revoir à Anne-So qui repassait par là !!! (coucou la maman:)

 

Image Hosted by ImageShack.us
(Nil, centre ville, 08 août 2007)

22/07/2007

L'appel à la raison

C'est un serpent de mer. Cela fait des années que la municipalité du Caire tente d'imposer un appel "synchronisé" à la prière.

Une dépêche AFP de cette semaine nous apprend que d'après un récent sondage, 58% des résidents cairotes seraient pour. C'est évidemment un sujet sensible et chacun à son avis sur la question.

Je pense aussi que si l'on avait demandé (ce qui est assez improbable) aux sondés leur avis sur l'interdiction d'utiliser des haut-parleurs lors du premier appel de la journée, le pourcentage eût été plus élevé.

Cet avis sera évidemment circonstancié selon que l'on est musulman ou chrétien, très pratiquant, peu, ou pas ; résident ou touriste, actif ou inactif ; selon que l'on habite dans un quartier résidentiel ou populaire ; selon que l'on est au 1er ou au 23ème étage ; selon, en définitive, que le haut parleur de la mosquée est à 5 mètres ou à 100 mètres de votre chambre à coucher !!!

Image Hosted by ImageShack.us
(Mosquées Sultan Hassan à gauche et El-Rifaï à droite, avril 2007)

Depuis  mon appartement, ce n'est pas moins de 5 prières que j'entend dans le même temps, dont celle bien-sûr qui provient du rez-de-chaussée de l'immeuble (car en plus des grandes mosquées "en dur", il y a aussi une foultitude de petites "salles de prière" dont les sonos sont aussi performantes que celles de leurs grandes soeurs !!!

J'ai pourtant assez de chance, car la plupart du temps je n'entend pas la première prière du matin (entre 4h et 5h suivant la saison). Le bât blesse quand mon sommeil est plus léger, et j'ai alors toutes les peines du monde à me rendormir ! C'est d'ailleurs je crois le problème le plus souvent rencontré par les actifs (ainsi que par les étudiants) qui se lèvent généralement entre 6h et 8h pour aller travailler.

Je serais d'avis de trouver un compromis de "synchronisation" et de "contrôle du volume" sur cette prière là en priorité.

Les autres ne me gênent pas personnellement (après trois ans on fini par s'y faire, même si je dois avouer que certaines voix éraillées ou sonos saturées ont encore parfois l'heur de m'agacer !!! Ca ressemble bien plus souvent à un concours de bruits avec surenchère qu'à un acte à visée spirituelle...)

J'aurai enfin une pensée pour ceux qui travaillent la nuit et doivent bien dormir le jour...

18/07/2007

Regards

f9b5bb1dda90d2725c5010177e3f1f77.jpg
89fd0a844f5c0513f750c9099704b1c9.jpg
819aa2a02c1e69f977e72709fd081fa4.jpg
8362bad2ee06674cb2b086865e4f7308.jpg
695e0559192a248daaa47ab7331d7531.jpg
83aa63a19c2c1afccd0aa37d8e0e8645.jpg

04/07/2007

Les vieux coffres du Khan

On découvre dans le souk, loin des yeux des touristes, au bout de petites ruelles chauffée par le soleil et des arrière-cours crades, des centaines d'ateliers. Là, des artisans, entourés souvent par de très jeunes assistants, y travaillent l'or, l'argent et les pierres précieuses qui se retrouveront bientôt dans les vitrines des échoppes alentours... 

Image Hosted by ImageShack.us

Ces pièces exiguës au mobilier sans âge abritent bien souvent un coffre-fort non moins vénérable. Ces reliques d'un autre temps, fabriquées pour la plupart en France ou en Angleterre au début du siècle dernier, contiennent assurement des richesses insoupçonnées.

Quand ils ont fait leurs temps ou que leur inviolabilité est contestée, ils se retouvent dans la rue, probablement vides, pour encore de longues années...

Image Hosted by ImageShack.us
(Le Caire, 28 juin 2007)

02/07/2007

Murs

Image Hosted by ImageShack.us

Image Hosted by ImageShack.us

Image Hosted by ImageShack.us
(Souk Khan Khalili, 29 juin 2007)

26/06/2007

Couleurs d'un jour

Image Hosted by ImageShack.us


(Le caire, 22 juin 2007)

24/06/2007

Le Palais Abdine

Image Hosted by ImageShack.us

(l'entrée du Palais d'Abdine, 22 juin 2007) 

La construction de cet immense palais situé en plein centre du caire aurait dû être achevé en même temps que le canal de Suez. Il y eu un peu de retard et ce n'est qu'en 1874 que l'édifice fût terminé.

medium_IMG_2947.jpgIl servit alors de résidence royale jusqu'à l'abolition de la monarchie en 1952. Le palais, devenu présidentiel, fût abandonné de longues années avant de bénéficier d'une importante restauration.

Aujourd'hui, une partie du palais à été transformé en musée ; Une autre partie abrite quelques services du gouvernement et le reste ne se visite pas...

medium_IMG_2906b.jpgLe musée se divise en 4 thèmes, la part du lion étant réservé à une remarquable collection d'armes. Passé l'entrée et les grands jardins, la première salle pourrait pourtant faire reculer le visiteur curieux : A la vue de cette vitrine pleine d'armes de guerre plaquées or en provenance d'Irak, on craint pour la suite !

Il n'en est rien.

Même si il s'agit bien évidemment d'armes (et l'on est pas obligé d'aimer), j'avoue que l'ensemble est impressionnant, tant dans les choix, la mise en valeur et la propreté de ces milliers d'armes blanches ou à feu. Toutes les époques et les pays sont représentés, avec une prédominance de l'europe du XIXèmr au XXème Siècle. On trouve aussi parfois des armes étranges et  insolites qui tiennent plus du prototype !!!

Image Hosted by ImageShack.us

La suite de la visite s'articule autours des "Décorations honorifiques étrangères", puis viennent les cadeaux d'Etat reçus (un peu de tout, jusqu'au pire, suivant la provenance :)

Image Hosted by ImageShack.us

Enfin, pour finir , on peut découvrir dans de larges vitrine de la "vaiselle" datant de l'époque royale : Porcelaine , cristal et argenterie... Une dernière petite pièce nous propose une  magnifique collection de vases Gallé. 

Image Hosted by ImageShack.us
(Armure qui tire des balles, épée d'apparat recouverte de pierres précieuses, couteau "suisse" géant)

Nous sommes restés deux heures dans le palais et furent, comme bien souvent, les deux seuls visiteurs ! C'est vraiment dommage car c'est là un musée de qualité ( pour une entrée dérisoire à 1,30 euro !!!)

23/06/2007

Momie du Caire

Image Hosted by ImageShack.us
(Le Caire, 22 juin 2007)

21/06/2007

Chasse-mouches tendance

Image Hosted by ImageShack.us

(16 juin 2007)

13/06/2007

RTT

medium_IMG_1831b.jpgConstruit par un architecte français dans le style mauresque pour Saïd Pacha, le Palais de Gézira fut totalement rénové et réaménagé par le Khédive Ismaël, Vice-roi d'Egypte, afin d'accueillir dignement l'Impératrice Eugénie qui représentait la France pour les festivités cèlébrant l'ouverture du Canal de Suez. C'était en 1869.

medium_IMG_1844.jpg

Le palais devint un hôtel dès 1879. C'est dans les années 1970 que le groupe Marriott s'en porta acquéreur et en 1981 que furent adjointes les deux tours de 22 étages qui dénaturent évidemment un peu l'ensemble...

L'endroit reste néanmoins un havre de verdure et de quiétude au centre du Caire, sauf peut-être en plein coeur de l'été ou il devient difficile d'éviter la foule en provenance du Golf...

medium_IMG_1860b.jpg
(12 juin 2007)

09/06/2007

Le musée Mohammed Mahmoud Khalil

medium_002518.jpgC'est en 1915 que fut construit le palais de Mohammed Mahmoud Khallil et de sa femme (française) Emeline Lock. Ils y résidèrent jusqu'en 1960 et c'est en 1962 que la bâtisse devint musée, dévoilant ainsi aux amateurs d'art toutes les oeuvres  patiemment collectionné par le couple durant toute leur vie.

Image Hosted by ImageShack.us
(Le Caire, 8 juin 2007)

medium_003628.jpgC'est la peinture française du XIXème siècle (surtout de la seconde moitié) qui est la clef de voûte de la collection : On se promène sur trois étages entre Millet, Corot, Courbet, , Ingres, Delacroix, puis viennent Renoir, Pissaro, Van Gogh (ci-contre), Monet, Jongkind, Toulouse-Lautrec, Daumier, Rousseau (Théodore ! pas le douanier), Daubigny, Gauguin et bien d'autres encore... (à découvrir aussi  de très interressantes miniatures)

La sculpture de la même époque est, elle aussi, bien représentée, avec Rodin, Carpeaux ou Barye (ci-dessus).

medium_001705.jpgLe musée est enfin un "cabinet de curiosités", et, ici ou là, dans des vitrines qui semblent être d'origine, on découvre de nombreuses collections de pots, boîtes, coupelles, étuis où vases dans les matières les plus variées : Laque, cristal de roche, corail, bronze et bien sûr en porcelaine. la majeure partie de ces pièces, parfois très anciennes, provient d'extrême-orient...

J'avoue que peu  de ces oeuvres  sont réellement exceptionnelles par leur facture, mais cela reste un grand bonheur  de se promener, absolument seul (1h30 chrono), en plein centre du Caire (à 100m du Sheraton) au milieu de telles richesses.

Un brin d'imagination et on se croirait à la maison, tant cet agréable et lumineux palais/musée au bord du Nil reste vraiment à taille humaine...

Vous trouverez (ICI) le lien officiel du musée (choisissez la version anglaise, et seulement celle en français si vous voulez vous gausser sur la traduction !)

06/06/2007

Le Nilomètre du Caire (rediffusion d'un post du mois de mai 2006)

medium_img_4453.2.jpg

Le Caire conserve, au sud de l'ile de Rhoda,  un des nombreux nilomètres essaimés le long du Nil. Alors que la grande majorité d'entre eux datent de l'époque pharaonique, celui du Caire nous à été légué par les premiers occupants arabes, au tournant du 8ème siècle.

medium_img_4466bbbbb.jpg

Les nilomètres n'avait qu'une utilité (établir la hauteur des eaux du Nil) et plusieurs buts : Prévoir les crues annuelles, imaginer la qualité des récoltes, établir des taxes en fonction de ses dernières, protéger des zones innondables mais habitées, et enfin pour ce qui est du Caire,  s'assurer du niveau des canaux qui desservaient l'eau du Nil à la population...

Le Nilométre du Caire est à sec depuis la construction des barrages d'Assouan. Les graduations étaient gravées sur la colonne centrale, haute de près de 10m et surmontée d'un chapiteau corinthien. Le toit de forme conique, vu de l'extérieur, à été ajouté au XIXème par Mohamed Ali et décoré selon les standards de l'époque.

medium_img_4459bb.jpg

 

17/05/2007

Une mort de chien

C'est sûr qu'au Caire ce ne sont pas les crottes de chiens qui polluent les trottoirs. Il y a si peu de chiens !

Il n'y a d'ailleurs guère plus de trottoirs praticables que de chiens !!!

C'est néanmoins assez sidérant de découvrir à quel point aucun animal "n'existe" par ici. Un chouïa de gratitude (et encore !) pour les équidés qui bossent, un respect très lointain (on ne touche pas!) pour les petits félins, et puis c'est tout.

Oui, j'ai vu au "marché aux oiseaux" quelques petits volatiles colorés ou encore des poissons d'aquariums. Mais je ne les ai vu que là !

Image Hosted by ImageShack.us
(en bas de chez moi, novembre 2006)

Brigitte Bardot, c'est fendue cette semaine d'une vaine lettre à Moubarak (ici) pour se plaindre des massacres perpétrés au Caire envers la gente canine

(Allez voir son site -ici-. L'intro vaut le détour, enfin ca m'a fait rire ... même si c'est pas bien...)

Moins rigolo, les images : (ici)

Enfin, quant à mélanger les genres, le journal Al Wafd du 16 mai s'étonne que BB demande une protection pour les chiens, mais ne semble pas "réagir aux massacres commis par les israëliens contre le peuple libanais, ni au carnages en Irak, en Palestine ou en Afghanistan".

16/05/2007

Jouet

Image Hosted by ImageShack.us

(Mokkatam, 25 octobre 2006)

07/05/2007

Au son du tambour

medium_tamboursr.jpgLes "Tambours du Bronx" faisaient leur show hier soir dans les jardins de l'Opéra du Caire...

A quelqu'un qui me demandait si je les avais auparavant vu en concert, j'ai répondu par la négative.

En fait, je les avais déjà vu. Cétait à l'occasion du défilé de Jean-Paul Goude sur les Champs-Elysées lors des festivités pour le bicentenaire de la Révolution française : 14 Juillet 1989 ! Le jour ou Jessie Norman a chanté la Marseilllaise sur la place de la Concorde, drapée dans un drapeau français !!!

Le Premier ministre d'alors s'appelait Rocard. C'est loin déjà...

21/04/2007

Khamesin du 17 avril

Image Hosted by ImageShack.us

Le Khamsin est un vent chaud qui nous vient du désert et qui souffle généralement courant mars et Avril. Mardi dernier, ça a duré la journée entière et malgré les précautions d'usage, tout l'appart fut recouvert d'une généreuse couche de sable !!! 

Image Hosted by ImageShack.us

(Le Caire, 17 avril 2007)

13/04/2007

Pas top pour attirer les Français ! (post d'avril 2006)

Cela fait plus d'un an que je passe devant ce casino. Evidemment, le clin d'oeil ne m'avait pas échappé :)

Ce soir, au retour d'un après-midi "piscine et promenade" sur la route de Saqqarah, je me suis enfin arrêté...

medium_img_3757.jpg
(Giza, Le Caire, 23 avril 2006)