Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/12/2006

Moubarak fait son cinéma

J'ai beau chercher, cela ressemble fort à de la propagande du type "gloire au régime" !!! :

medium_IMG_2041.jpg- Le président Moubarak souhaite qu'un film à grand spectacle soit réalisé sur la guerre d'octobre 1973  (contre Israel)

- Il a demandé aux ministères de la Défense et de l'Information de contacter des producteurs éventuels et de mettre à leur disposition tous les moyens financiers, techniques et humains nécessaires pour réaliser cette "production à grand spectacle"

- Il  souhaite que les jeunes générations puissent connaître "le grand esprit de combativité égyptien"

(Il est à noté qu'après 3 semaines de ce conflit et un cessez le feu, rien n'avait vraiment changé, mis à part un sentiment de fierté d'avoir défié l'ennemi N°1, mais également qu' un jeune général prometteur  (un certain Hosni M.) fut l'un des glorieux protagoniste dans cette affaire !)

Laissons faire les films par les artistes qui le souhaitent !

Photo Patrick M., article AFP (ici)

13/12/2006

De (grands) petits vieux

Ces vieilles dames sont de passionnantes pensionnées du Consulat, et donc de la France. Il n'y a plus de messieurs, ou si peu...

La France (enfin, ses représentants ainsi que d'efficaces assiociations ) leur offrent à l'occasion de Noel de se rencontrer à la Résidence de l'Ambassadeur autour d'un généreux repas. C'est vraiment génial, et pour elles et pour nous !

medium_IMG_8465bbjaune.2.jpg
medium_IMG_8465bbvert.jpg
medium_IMG_8476bbb.jpg
medium_IMG_8465bbmauve.jpg
medium_IMG_8465bbjbleu.2.jpg
(12 décembre 2006)

12/12/2006

Canal bis

Non ! J'ai pas fumé de .... papyrus !!!

Depuis dimanche est lancé une étude de faisabilité du creusement d'un canal de près de 200 km entre la Mer qui est Rouge et celle qui est déjà presque "Morte" ! En effet, les spécialistes nous indiquent que si rien n'est fait, la Mer Morte pourrait vraiment mourrir d'ici 2050... et ce canal servirait a la réalimenter !

medium_canal.4.jpg

Cette étude qui va durer 2 ans permettra de savoir si cela est  jouable. A terme une centrale électrique ainsi que des stations de désalinisations verraient le jour, pour innonder d'eau potable la région dans son ensemble... 

L'article AFP ICI

11/12/2006

Bon débarras

medium_pinochet220.jpgJe ne suis pourtant pas si heureux ! Cet enfoiré a tenu jusqu'à 91 ans sans etre jugé, doit laisser quelques millions de dollars ici et là (pour la descendance) ainsi surement qu'une foultitude de nazillons nostalgiques  !

Ca reste néanmoins une bonne façon de commencer la semaine...

10/12/2006

SOS party ! Santa Klaus, ou une soirée d'expat (avant)

La soirée d'expat ! Un post n'y suffira pas...

D'abord, c'est unique.

Je ne parle évidemment pas des "réceptions" entre couples français mariés avec enfant(s), ni des coquetails mondains avec ses homologues d'ambassades ou d'entreprises étrangères !  C'est souvent triste à mourir ou pour le moins convenu. C'est quelquefois sympatique et très rarement drole !medium_IMG_3797.2.jpg

Je parle de ces soirées (préparées ou improvisées) ou des expats ont un sincère plaisir à se rencontrer. La moyenne d'age : 25/30 ans. Il sont volontaires internationaux (VI), fonctionnaires ou salariés d'entreprises privées, voyageurs de passage ou bien souvent étudiants. ils sont au Caire pour un mois, un an ou trois...

Ces soirées, je n'en ai jamais connu à Paris parce que cela reste un "privilège" d'expatrié.

Jeudi dernier, c'est environ 70/80 personnes qui s'éclataient à la maison. Beaucoup de Français, bien sùr, mais aussi des Egyptiens, des Espagnols, des Danois, des Belges, des Allemands, des Anglais, des Américains... Des ressortissants de Turquie, du Canada, d'Afrique du sud ou de l'Ile Maurice... J'en passe... 

Un melting-pot riche et hallucinant d'origines et de parcours qui font la richesse de ces rencontres. Le bar et la danse sont souvent partie intégrante de ses fiesta qu'on à parfois un peu de mal à maitriser sur la fin ...

medium_IMG_8464b.2.jpgIl est essentiel que ces soirées perdurent et l'on doit tous faire les efforts nécessaires pour y parvenir. D'abord bien lire les emails qui s'y rapportent et suivre les recommandations du maitre ou de la maitresse de maison ; N'inviter de nouveaux amis que si cela est expressement  indiqué ; Eviter de forwarder les messages de façon inconsidérée ; Prévenir de qui viendra ou non ; Décommander si on change d'avis ; Ne surtout pas venir les mains vides... (Je ne charge personne en particulier, mais j'avais néanmoins besoin de pousser ce petit coup de gueule. J'ajouterais que certains "incivils" sont ceux qui n'invitent jamais à leur tour !!!) 

Ce sont là des règles qui paraitront évidentes pour certains mais qui sont malheureusement peu suivies par d'autres !!! Les gens sympas qui se pretent au jeu de recevoir baisseront les bras avec le temps devant l'incivilité de quelques uns !

Alors tous ensemble : Sauvons la soirée d'Expat !!! ................ et vive la fete !

SOS party ! Santa Klaus, ou une soirée d'expat (après)

medium_IMG_3813b.jpg
medium_IMG_8421b.jpg

09/12/2006

Générations

medium_generations.jpg
(Le Caire, novembre 2006)

07/12/2006

H5N1 et les autres...

Nouvelle conférence, cette semaine à Bamako (Mali), sur la grippe aviaire. Un état des lieux sera dressé et des millions de dollars injectés par les pays donateurs. L'Afrique risque pourtant de devenir à terme un "réservoir permanent" de ce virus. L'idée qu'une mutation de ce dernier puisse se propager à l'homme explique l'intensité de la mobilisation au niveau planétaire. Mais que cherchons nous à protéger, sinon nous memes, les "occidentaux" !?

Des chiffres :

H5N1 : 153 morts (dont 7 en Egypte) dans le Monde depuis le début de l'épidémie.

SIDA : 2 millions de morts en Afrique cette année (60% des séropositifs de la planete !)

Paludisme : 1 million de morts cette année en Afrique (90% des cas mondiaux !)

Le jour ou la grippe aviaire sera circonscrite à ce seul continent, peut-etre alors détournerons nous de nouveau les yeux...

Articles AFP (ici) et (là)

06/12/2006

France 24, sans abonnement

medium_France_24.jpgLa nouvelle chaine d'info internationale 24h/24h, 7j/7j, en français et gratuite voit le jour ce mercredi. Je la capterai ici au Caire sans besoin d'abonnement .

Depuis la coupe du Monde de cet été, et les modifications des systèmes de codage, nous avons perdu petit à petit toutes les chaines françaises auxquelles nous accédions par "bidouillage"! Maintenant un abonnement TPS est nécessaire mais il ne peut-etre souscrit que depuis la France !!!

Je vais sans aucun doute devenir rapidement un adepte de France 24, ........dés que j'aurais trouvé sa place dans le bouquet satellite, entre i-télé et BFM TV.

05/12/2006

Caire-et-net

Nouveau blog d'un expat Suisse, Alexandre, trouvé par hasard sur le Net. (ici)

medium_Sans_titre.jpg

A suivre...

04/12/2006

Casoar au Caire

medium_IMG_3716bb.jpgLe Casoar, c'est le toupet de plumes blanches et rouges qui surmontent le shako (couvre-chef) de couleur bleu des Saint-Cyriens. Je croyais fort naivement que les plumes étaient ponctionnées sur le casoar, oiseau ratite (inapte au vol) et rare originaire d'Australie et Nouvelle Guinée.

medium_casoar.jpg

Il n'en est heureusement rien. C'est lors d'une visite en France de la Reine Victoria en 1855, que Napoléon III, pour lui faire honneur, décida d'orner le shako de plumes aux couleurs de la Maison royale d'Angleterre. C'est à cette meme époque que les zoos français découvrent l'oiseau exotique à tete bleu et casqué. Par dérision et extension, le casoar donnera son nom au plumet confectionné en définitive ...... avec des plumes de coq !

Ca ne s'invente pas ! Cocorico :)

medium_IMG_3714b.jpg
(Passage au Caire de trois "Cyrards", jeudi 30 novembre 2006)

03/12/2006

Ces cheveux qui cachent le voile

medium_ramses_II.jpgJe me devais de réagir à ce fait divers, largement diffusée par ailleurs dans les médias : La vente sur Internet (par un crétin de français) de quelques mèches de cheveux du grand Ramsès (ici) , épisode somme toute plus cocasse et moins troublant que la polémique sur le port du voile qui a secoué le pays ces 15 derniers jours.

Tout a commencé par une déclaration de Farouk Hosni, ministre de la culture, qui s'interrogait  : « Nous avons connu une époque où nos mères fréquentaient les universités et les lieux de travail sans être voilées. C’est dans cet esprit-là que nous avons grandi. Pourquoi donc ce retour en arrière aujourd’hui ? » (article de Al Haram Hebdo)

Et cela a, on s'en doute, provoqué un tollé. Le sieur Farouk s'est mis à dos les Frères Musulmans, des députés de son propre camps (PND) mais bien entendu aussi une très grande partie de la population, les femmes étant à peu près 80% à être voilée en Egypte...

Sommé de s'expliquer, il a pourtant fait la tête et décidé de rester 8 jours à la maison ! Les intellos Egyptiens qui l'ont alors soutenu (ainsi que d'autres, tel Jack L. de France !) sont ceux qui maintenant se retournent contre lui après son retour au travail. Pour calmer le jeu, il a en effet promis de créer un "machin" au sein même de son ministère qui ressemble étrangement, bien qu'il s'en défende à une nouvelle machine à censurer, ...ce qui bien entendu ravit les Frères ! Depuis, il s'est rabiboché avec presque tout le monde y compris ses camarades politiques !

Est-ce que toute cette polémique n'aurait en fait servi qu'une certaine basse politique ? A suivre...

Photo tirée d'un guide du musée du Caire daté de 1902, quelques années donc avant que Ramsès II n'obtienne un visa (1976) pour se rendre à Paris (où il fut d'ailleurs "reçu" au Bourget avec les honneurs d'un Chef d'Etat!) et y subir un traitement au rayon gamma afin d'éliminer un rare champignon qui avait élu domicile dans son illustre momie...

02/12/2006

Der des Ders

medium_IMG_3748.3.jpgIl n'est pas question là de guerre, ou peut-etre n'est elle seulement que commerciale, voir mondaine... C'est surtout la dernière soirée dans les jardins avant le printemps prochain...medium_IMG_3757.jpg

medium_IMG_3722.jpgAvec 15 jours de retard (marge rendue nécessaire par "l'aléatoirisme" des douanes égyptiennes!), les maisons ACCOR et Air France organisaient ce jeudi la traditionnelle "Beaujolais party" dans les jardins de l'Ambassade de France : Bojolpif, charcutaille et délicieux fromages à volonté !!!medium_IMG_3734.jpg

01/12/2006

Graffitis

medium_tag.jpg
(Le Caire, novembre 2006)

30/11/2006

Ce soir, on va en voir de toutes les couleurs !

medium_IMG_3655.jpg
medium_IMG_3671.jpg
medium_IMG_3675.jpg

29/11/2006

Enlisement des sens...

medium_IMG_1429b.2.jpg
(Bahareya, février 2005)

28/11/2006

Au petit matin

medium_IMG_3570b.jpg

L'aube est déjà le jour. En bas de chez moi, un équipage passe et se dirige vers son marché.

Une chiffonière fouille parmis les détritus...

medium_IMG_3582.jpg

Le chien attend son tour.

Sensation étrange de vide et de vie.

medium_IMG_3577.jpg

26/11/2006

Port-Said en 7 photos, pas plus !

Malgré le double de la superficie de la France et au moins autant d'habitants, il n'y a pourtant pas cinq villes en Egypte qui aient un intérét certain (je mettrais à part les stations balnéaires, pas plus de cinq non plus, au charme parfois douteux), si ce n'est leur histoire dont il ne reste malheureusement plus grand chose.

medium_IMG_8018bb.jpg
(plages sales et vraiment pas romantiques)

Tel est le cas de Port Said. C'est le fils de Méhémet Ali (Said Pacha, d'ou le nom de la ville), qui, au milieu du XIXème siècle accorda une concession à la France afin que Ferdinand de Lesseps réalise le percement du Canal. Moins de dix ans après son ouverture officielle, le fils de Said Pacha, Ismael (d'ou Ismailia), grandement dans le besoin, revends ses actions du Canal à l'Angleterre. Elle en sera définitivement dépossédée à son tour en 1956, après sa nationalisation par Nasser.

medium_IMG_8039bb.jpg
(Paquebot de passage, ...une nuit maximum)
medium_IMG_8043bn.2.jpg
(Socle désespérément vide qui accueillait à l'origine, à l'angle du Canal et de la mer, la statue de Lesseps. Elle a été dernièrement restaurée et déposée ailleurs, bien loin des regards qui se voudraient un brin "colonialiste") 

Aujourd'hui, rien. Zone déclarée franche, la ville voit défiler des centaines de porte-containers, quelques paquebots dont le petit flot de touristes vient visiter un sous-musée phaaronique et des dizaines de milliers d'égyptiens l'été pour profiter un peu de la Méditerrannée.

medium_IMG_8132.jpg
(Le port de peche, animé et coloré, n'est pas accessible au public. La photo a été prise du haut de l'hotel !)
La visite (c'est un bien grand mot !) est plutot ininteressante, et seules quelques masures au centre ville, ornées de grands balcons en bois peuvent nous faire entrevoir ce que fut la cité il y a un siècle de cela.
medium_IMG_8176bbb.jpg
medium_IMG_8162.jpg
(Maisons de bois)

Moralité : Si vous etes en Egypte pour au moins quatre ans, rendez vous compte par vous-memes ; Si c'est pour moins de temps que cela , préferez la mer Rouge :) 

medium_IMG_8149cc.jpg
(Bon vent... :)

Balayons devant notre porte

medium_afp.13.gifUne étude annuelle du Forum Economique Mondial porte sur l'état général de la parité hommes / femmes (politique, éducatif, social, etc...) dans plus de 100 pays.  

Sur les 115 pays choisis cette année pour cette évalulation, l'Egypte arrive au 109ème rang !!!, ce qui en soit n'est  pas très étonnant !

Mais en cherchant plus loin (vous savez, la France !!!), j'ai été un peu scotché...

pour la place de la France : cliquez ici

Allez, un petit très gros effort !

25/11/2006

C'est coton !

40% de la culture mondiale du coton se fait par irrigation du sol. C'est bien évidemment le cas de l'Egypte, premier producteur africain avec plus de 300 000 tonnes par an.

medium_coton.jpg
(Souk au Caire, novembre 2006)

Connu depuis la plus haute antiquité, il n'était pourtant qu'alors très peu utilisé pour le tissage. Jusqu'à l'époque romaine, c'est le lin qui avait la préférence ; Vint ensuite la laine et ce n'est qu'au XIXème siècle que le coton supplenta ses concurrents.

Le coton égyptien, obtenu après de nombreux croisements, est recherché pour ses fibres longues, robustes et soyeuses...

24/11/2006

Mais que se prépare t'il donc ?

Réponse dans une semaine !

medium_IMG_3587b.jpg

23/11/2006

Conte de fez

IMG_7830b.jpg

Le "tarbouche" c'est l'autre nom du "fez" que l'on porte encore parfois dans certaines régions du bassin méditerranéen. C'est en 1838 que le Pacha Méhémet Ali abandonne définitivement le turban pour le tarbouche. Il fut alors le couvre-chef préféré des Egyptiens jusqu'au milieu du XXème siècle, adopté par l'ensemble de la population, des dirigeants aux petites gens en passant par les étrangers. Il a disparu à l'arrivée au pouvoir de Nasser en 1952 car il représentait un des symboles de l'ancienne royauté.

C'est près de la porte Zuweila, au abords du souk Kayyameyya (les fabricants de tentes) que l'on trouve un des derniers, et peut-etre le dernier, fabricant de tarbouche de la capitale (pour les touristes ou groom d'hotel !)

IMG_7832.JPG

(Le Caire, 18 novembre 2006)

(Le Caire, 18 novembre 2006)

22/11/2006

"Alif", nouveau webzine francophone hebdomadaire

2 Jeunes correspondants de presse français, Arnaud et Guillaume se lancent dans cette nouvelle aventure après un galop d'essai dans le "petit journal du Caire". Souhaitons leur beaucoup de succès.

le premier numéro du magazine "Alif"   

Des idées pour Jacques C.

19 novembre 2006 : Discours du Président Moubarak devant le Parlement :

"Je poursuivrai avec vous notre marche vers l'avenir. J'assumerai mes responsabilités tant que je suis en vie. Je ne renoncerai jamais au interets de la patrie. Je n'accepte aucune pression et je ne me soumet qu'à Dieu"

Traduction : Je suis indéboulonable et je vous pete au nez !

21/11/2006

Cocooning

medium_pat_l_expat_10.jpg
(Le Caire, 18 novembre 2006)

20/11/2006

L'impudence de la vieillesse

medium_afp.11.gif"Qu'ils aillent se faire foutre, ceux qui parlent de conflit des civilisations. Il n'y a aucune raison pour opposer ainsi des cultures et des civilisations", a proclamé M. Chahine lors de la remise sa Légion d’honneur jeudi dernier.

...Il précise avoir épousé une Française et avoir été entouré pendant toute sa jeunesse "d'amis et d'amants" français...

(L'article AFP)

Baroud d'honneur ?

Le ministre égyptien de la Culture, Farouk Hosni, s'est attiré de virulentes critiques pour avoir osé qualifier de rétrograde le voile, désormais porté par l'immense majorité des musulmanes d'Egypte...

...M. Hosni, en charge de la culture depuis 20 ans, et considéré comme proche de Suzanne Moubarak, l'épouse du président, elle-même non voilée, a déploré qu'on assiste ainsi en Egypte à "un retour en arrière"…

medium_afp.12.gif…Youssef Qaradawi, prédicateur star de la chaîne al-Jazeera, a estimé que Hosni "veut imiter aveuglement la civilisation occidentale qui se vautre dans les plaisirs bestiaux, cautionne la nudité et les mariages gays"

...Affirmant que l'Egypte "est le berceau de l'actuel réveil islamique", le cheikh islamiste a souligné dans le quotidien Gulf Times que le port du voile était une obligation divine qui s'imposait à toutes les musulmanes... 

(L'article AFP)

18/11/2006

Chahine superstar

Il y avait plus de journalistes que d'invités, jeudi à l'Ambassade de France ; Pas  moins de 12 Télés !!! 

Jeudi dernier, la France honorait l'octogénaire Youssef Chahine, légende vivante au pays de Pharaon, en l'élevant au grade d'officier dans l'ordre de la Légion d'honneur.

Il était ces derniers temps en france et c'est le Premier ministre en personne qui devait lui remettre cette distinction. Il a préféré la recevoir ici, dans son pays ...

medium_chahine_3.2.jpg

medium_chahine_4.2.jpgYoussef chahine est sans conteste le plus populaire des cinéastes égyptiens. Il est à lui seul un demi-siécle de mémoire de l'histoire du 7ème Art ! En 1954, il fera débuté un certain Omar Sharif. En 1986 il offrait un très beau role à Dalida (miss Egypt 1954) dans "le Sixième jour".

Il a, en plus de 40 films, visité tous les genres, du mélodrame chanté à la reconstitution historique, en passant par l'évocation autobiographique. Fréquemment confronté à la censure, il n'a cessé, en la contournant toutes ces années, de dénoncer la bétise et l'intégrisme latent....

Monsieur Youssef Chahine, c'est un monument...

medium_chahine_1.jpg

16/11/2006

La chicha (narguilé égyptien) au banc des accusés

"Une heure de chicha equivaut à entre 100 et 200 cigarettes", affirme une responsable de l'organisation mondiale de la santé.  (cliquez ici pour l'article) 

medium_chicha.jpgCa fait froid dans le dos.

Ca ne me concerne pas vraiment car je fais partie de ceux qui s'empoisonnent à la cigarette "classique" (Je sais, c'est pas bien!) .

En revanche, nombre de mes amis, absolument non fumeur "dans le civil", s'offre une, et parfois deux chichas par jour, persuadés que ce plaisir est sain, ou en tout cas très peu nocif pour leur santé !!!

medium_IMG_3765bb.jpg

Les Egyptiennes musulmanes, pour qui fumer des cigarettes est très mal vu, se ratrappent aussi largement avec la chicha qui elle, est tolérée...

"Chicha" vient de "hashish". Y'a donc pas de fumée sans feu, et la modération reste de mise :)

14/11/2006

Usine à cartouches

medium_pat_l_expat_3.2.jpgLe cartouche reste certainement le souvenir personnalisé le plus couru du Caire. C'est principalement dans les échoppes du souk Khan Khalili que les touristes du monde entier viennent le chercher. Des modèles ainsi que des hiérogliphes de toutes tailles sont en stock. L'artisan, depuis le temps qu'il pratique, connait déjà bien souvent la traduction de votre prénom. Il prend un modèle vierge et y pose délicatement les "lettres". Quelques secondes de chalumeau, un rapide bain d'acide puis il passe le cartouche à son jeune assistant. Lavage, polissage, c'est terminé. En moins de trois minutes, le souvenir est pret à emporter !

medium_pat_l_expat.jpg

medium_pat_l_expat_2.2.jpgSi vous restez au Caire un peu plus longtemps, vous pouvez meme vous faire fabriquer des bijoux tels que vous les aurez dessiné. Or, argent ou pierres, le prix correspondra au poids en grammes de la matière première (majorée de presque rien), et non à celui du temps passé par l'artisan, ou de son habilité...